Trois couleurs : Bleu vs Philharmonia [2019]

Bleu, premier volet des Trois couleurs de Kieślowski, est rediffusé sur Arte les 6 et 11 février 2019. Un des films européens du réalisateur qui continue de marquer spectateurs et scénaristes. Ces derniers, ceux qui planchaient sur Philharmonia, mini-série diffusée au même moment sur France 2, ont-ils commis un hommage volontaire ou pas ?

Julie dans la piscine… bleue – photo © MK2

Le monde de la musique : une femme musicienne, mariée à un compositeur (qui la trompe et attend un enfant d’une autre femme), se bat contre son passé. Dans des séquences récurrentes, à chaque épisode, elle plonge dans le bleu d’une piscine où elle est seule, se laisse couler, échappe au bruit, semble s’y noyer, ou s’y ressourcer…
Trois couleurs : Bleu de Kieślowski ? Non : Philharmonia, diffusé sur France 2. On peut penser que les auteurs de ce feuilleton qui connaissent la musique ont au moins survolé Bleu, parmi les classiques des films consacrés à la musique, voire La Double vie de Véronique (mort du chef d’orchestre en concert, maladie puis malaise d’Hélène à un autre concert…). Dans les deux derniers épisodes, on a même droit à la femme du compositeur donnant la touche finale à la partition, et à l’exécution de l’œuvre (un peu preisnerienne) par un orchestre avec chœurs. A vous de juger.


Si le récit, le contexte sont différents, on peut encore remarquer le caractère trempé en même temps que la fragilité des deux musiciennes, face au destin et à l’adversité, et comparer la force du jeu de Juliette Binoche dans Bleu (diffusé le 06/02 à 20h55, le 12 à 01h40 et le 22/02/2019 à 01h40 = nuit du 21, sur Arte France) à celui de Marie-Sophie Ferdane (ex. de la Comédie française, prix de violon et de chant, repérée aussi dans Les Heures souterraines de Philippe Harrel). A voir pour se faire une idée plus précise : Philharmonia (série ambitieuse, parfois jubilatoire, parfois boursouflée) sur France 2, et aussi en replay

photos Philharmonia : © France Télévisions/Merlin production
Bande annonce de Philharmonia

Plus dans nos articles sur le film Bleu :

Trois couleurs : Bleu de Kieślowski
Bleu : balade sur les lieux de tournage
Bleu : retour à l’hôpital

Trois couleurs : Bleu. Si vous avez raté le début…

Au petit jour, une voiture s’écrase contre un arbre, tuant son conducteur et sa fille. Seule rescapée, Julie (Juliette Binoche) sort de convalescence et file se cacher dans l’anonymat d’une grande ville (Paris), avec pour seul bagage le carton contenant une lampe bleue décrochée dans la chambre de sa fille morte. De tout le reste, maison, argent, elle fait table rase… Lire la suite.


Pour en savoir encore plus, nos trois livres d’enquêtes sur le réalisateur et les tournages :

  •  Kieślowski, encore plus loin, au cœur des tournages du Décalogue et des Trois couleurs : témoignages nombreux, carnets de voyage, scénarii comparés aux films, etc.
  • Kieślowski, l’autre regard, un portrait de Krzysztof Kieślowski par ceux qui l’ont connu, plus de cinquante témoignages polonais et français, mais aussi des citations choisies, des documents rares, de nombreuses photos…
  • Kieślowski, vingt ans après, un ouvrage synthétique avec (presque) toutes les clés pour comprendre le cinéaste, le contexte,  l’œuvre et son influence jusqu’à nos jours.