10e édition du Prix Kieślowski à Cannes (2016)

(photo : Remise du Prix ScriptEast le 17 mai 2016 au Marché du film du Festival de Cannes – © alain martin)

Un très bon cru, commentait Dariusz Jabłoński, habituel maître de cérémonie (et premier assistant sur le Décalogue de Kieślowski) en présentant les onze nommés de cette 10e édition des Kieślowski’s Awards, étape ultime d’un long parcours d’accompagnement de scénaristes d’Europe centrale et de l’Est par ScriptEast.

En 2016, sept nationalités étaient représentées, mais surtout onze regards forts sur notre monde et notre humanité. La gagnante de la statuette annuelle et du prix de 10 000 euros est Marysia Nikitiuk (Ukraine), pour When the Trees are Falling. Les dix autres scénarios et scénaristes participants :

  • A Picture with Yuki, Dimitar Stoyanovich and Lachezar Avramov (Bulgarie)
  • Good to See You Die, Jan Hryniak and Robert Sieradzki (Pologne)
  • It’s Quite Normal at Your Age, Pawel Wendorff and Karolina Lech (Pologne)
  • Ash Driver, Greg Zgliński et Kirsten Peters (Poland)
  • Golden Ashes, Adina Sadeanu (Roumanie)
  • Invisible, Kristupas Sabolius et Ignas Jonynas (Lithuanie)
  • Letters from Antarctica, Teodora Markova (Bulgarie)
  • Samko Tále, Tereza Olhová et Michal Kollar (Slovaquie)
  • Statues and Poses, Ireneusz Grzyb et Dominik L. Marzec (Pologne)
  • Venice, Rusudan Chkonia (Georgie).
L’info sur le site ScriptEast
Le Facebook ScriptEast

Un autre événement kieślowskien à Cannes…


Au Grand Hôtel, le même ascenseur menait au stand du Cinéma polonais et, un peu plus haut, à celui de MK2, qui sortait en salles le mois suivant le Décalogue de Kieślowski restauré. © alain martin

Le Décalogue V a été projeté (épisodes 5 et 6 restaurés) à Cannes Classics ce mois de mai 2016.