Polska | Pologne : si loin, si proche…

Witamy!
Audycja radiowa o Kieślowskim: Krzysztof Kieślowski : pour l’amour de l’autre (W cyklu Une vie, une œuvre). Słuchać na kanale “France Culture”, sobota, 5 maja o godz. 15.00 (następnie w podcastu)

[ visuel France Culture, photo © Maria Kieślowska ]

La République populaire de Pologne et Kieślowski

Un minimum de connaissance de l’histoire de la Pologne des années 70 et 80 permet de mieux comprendre Kieślowski (et ses confrères polonais), dans leur travail comme dans leur vie au quotidien, leurs sentiments et leurs aspirations. Pays rayé de la carte pendant de nombreuses années, la Pologne a encore connu quelques années kafkaïennes pendant l’occupation socialiste. Bon à savoir, avant ou après la projection d’un film de Kieślowski.

  Actus franco-polonaises sur le site de l’Institut polonais

Les acteurs polonais

Dans ses premières fictions jusqu’au Décalogue puis la période européenne (La Double vie de Véronique et même Bleu et Blanc), Krzysztof Kieślowski enrôle les meilleurs acteurs que le public polonais ne peut voir sans y retrouver des visages familiers. Un phénomène qui ne passe pas toujours les frontières…

Comment parler de Kieślowski sans aller en Pologne ?

Dès la conception et l’écriture du premier livre d’enquêtes sur La Double vie de Véronique, Alain Martin n’hésite pas à accomplir le voyage. Il va en Pologne, sur les traces du réalisateur et de ses tournages, et rencontre de nombreux témoins (au moins une centaine d’origine polonaise, plus de deux cent au total), avec l’aide de plusieurs collaboratrices polonaises.

(photo titre : Varsovie en 2014, avec le Palais de la Culture et des Sciences (PKiN) en centre-ville et la commémoration de l’Insurrection de 1944 au premier plan – © alain martin)

 

Les cinq livres publiés (4 sur Kieślowski et un sur Zanussi) sont donc, aussi, un peu le portrait de cette Pologne que Kieślowski n’a jamais désiré quitter.


Plus, bientôt, sur le contexte et le cinéma polonais…