Krzysztof Zanussi : les actualités

Avril 2020 : Krzysztof Zanussi présente…

Mardi 14 avril : projection-débat de Sans Fin | Bez końca de Krzysztof Kieślowski présenté par Krzysztof Zanussi, le 14 avril à 20h.
Au Reflet Médicis à Paris, dans le cadre du cycle : “Krzysztof Zanussi présente”, proposé par l’Institut du cinéma polonais.
K. Zanussi sera également présent à Paris pour d’autres séances :

  • 18 février Nikt nie wola (Personne n’appelle) de Kazimierz Kutz
  • 12 mai Żywot Mateusza (La vie de Mathieu) de Witold Leszczyński
  • 16 juin Kronika Wypadków Miłosnych (Chronique des événements amoureux) d’Andrzej Wajda
  • 7 juillet Cwał (Le Grand Galop) de K. Zanussi
Plus d’infos

 


Zanussi à Paris début juin 2019

Rendez-vous était pris le 7 juin 2019 avec Krzysztof Zanussi, qui joue son propre rôle dans L’Amateur, pour la quatrième étape du Cycle Kieślowski 2019, à la Bibliothèque polonaise de Paris (photo-titre). Avec, toujours, Alain Martin pour présenter et débattre des films de ce Cycle 2019 qui se devait se prolonger en 2020.

Compte-rendu du débat sur L’Amateur

On trouvera la trace de l’activité (débordante)  de Krzysztof Zanussi sur le Web, ses interventions étant souvent filmées et mises en ligne par les organisateurs d’événements ou des spectateurs. On peut consulter le site de TOR, société de production qu’il dirige, qui réalise les films de Zanussi mais aussi d’autres titres importants du cinéma polonais. Enfin, nous vous proposons ici quelques actualités marquantes…

[ photo titre : préparatif du tournage de  Eter, août 2017 – © alain martin ]

Eter, le dernier film de Krzysztof Zanussi est sorti

Début août 2017, nous avions pu assister aux derniers préparatifs pour le début du tournage de Eter, le dernier scénario en route de Zanussi. La dernière touche aux décors et accessoires, les essais de cascade avaient lieu à Modlin, au nord de Varsovie (où Wajda a également tourné). Le casting s’achevait dans le même temps dans la capitale.

Eter a des accents faustiens et raconte les expériences d’un curieux docteur et de son jeune assistant, dans le cadre d’une forteresse, peu avant la Première Guerre mondiale, où les militaires ont compris le pouvoir que représente alors l’éther, capable du pire et du meilleur, de soulager, de guérir… ou de tuer.
La fabrication du film a été retardée, le nerf de la guerre (et du cinéma) étant l’argent, et le budget n’étant pas encore définitivement bouclé. Mais cette fois, ça tourne. Andrzej Chyra jouera le commandant de la forteresse.
Nous avions pu lire le scénario, alléchant. Avec une curiosité à la fin du film dont Krzysztof Zanussi a le secret, que nous nous garderons bien d’éventer. Le film est depuis sorti en Pologne et dans plusieurs pays. Peut-être bientôt en France ? à suivre…
Et pour ceux qui lisent le polonais, quelques commentaires du réalisateur sur le Blog de K. Zanussi. Il y parle de la peur qui le prend à chaque début de tournage, au vertige des sommes dépensées, et qui font partie de son métier de réalisateur. Il parle aussi de la vie et de la mort, si présentes dans Eter : il considère la substance qui donne son nom au film comme une métaphore de l’esclavage et de la libération. L’Eter qui annihile à la fois la volonté de la douleur…

Quelques photos en exclusivité…


Pour chaque objet (ici la trousse du docteur, mais aussi stylo, montre, carnet, appareil photo), plusieurs variantes d’époque sont soumises au réalisateur – © a. martin

Les soldats devront maîtriser un forcené : on répète les cascades à Modlin – © a. martin

Le chef opérateur Piotr Niemyjski s’intéresse à une des machines électriques du docteur – © a. martin
Merci à K. Zanussi et TOR Studio Filmowe pour la visite du tournage.

A suivre…

K. Zanussi présent à l’Hommage à Kieślowski le 10 septembre 2017

© InSitu 2017

La septième édition de l’Hommage à Kieślowski se déroulait du 8 au 10 septembre 2017, à Sokołowsko, au sud de Wrocław, avec toujours de nombreux collaborateurs et amis : trois jours de projections, de rencontres, de débats, cette fois sur le thème de l’humour et de l’ironie. Mais avec de sérieux invités, comme Krzysztof Piesiewicz et Krzysztof Zanussi (présent le dimanche).
Plus sur L’Hommage à Kieslowski 2016 à Sokołowsko.