Kieślowski : trente ans de réalisation et une centaine de films

Krzysztof Kieślowski est passé lentement du documentaire à la fiction, des courts-métrages polonais observant la société des années 70 et 80 à des fictions aux thèmes universels, co-produites hors de Pologne. Mais tout n’est pas si simple… Voici la liste exhaustive des films, de 1963 à 1994.

Kieślowski, les années 70 : « représenter la Pologne »

[ Les Illusions perdues ] 1963? (film d’examen pour l’école de cinéma de Lodz)

• Tramwaj (Tramway) 1966 – 5’45 – N&B
Image : Zdislaw Kaczmarek

• Urzàd (Le bureau / l’Office / Le guichet) 1966 – 5′ – N& B
Image : Lechoslaw Trzesowski

• Koncert zyczen (Concert de demandes / Bouquet de chansons) 1967 – 16′ – N&B
Image : Lechoslaw Trzesowski

• Zdjecie (La Photographie) 1968 – 32′ – film TV, 32 mm, N&B
Image : Marek Jozwiak, Wojciech Jastrzebowski

[ Spoldzielnia mieszkaniowa ] [Les copropriétaires] projet non tourné – vers 1968

• Z Miasta Lodzi (De la ville de Lodz) 1969 – 17’21 – N&B
Image : Janusz Kreczmanski, Piotr Jaxa-Kwiatkowski, Stanislaw Niedbalski

• Bylem Zolnierzem (J’étais soldat) 1970 – 16′ – N&B
Image : Stanislaw Niedbalski

— Court-métrage sur l’horlogerie, court-métrage sur des artisans (films publicitaires) vers 1969

• Fabryka (L’usine) 1971 – 17′ – N&B
Image : Stanislaw Niedbalski, Jacek Tworek

• Przed Rajdem (Avant le rallye) 1971 – 15′ – N&B et couleurs
Image : Stanislaw Niedbalski, Jacek Petrycki

• Miedzy Wroclawiem a Zielona Gora (Entre Wroclaw et Zielona Gora) 1971 – 10′
Image : Jacek Petrycki

• Podstawy BHP w kopalni miedzi (Les principes de sécurité et d’hygiène dans une mine de cuivre) 1972
Image : Jacek Petrycki

[ Courts-métrages sur l’industrie ] – Deux films cités par Kieślowski, non répertoriés, vers 1972

• Pozwolenie na Odstrza (Permis de chasse) d’après Z. Posmysz, film TV – 1972

• Szach Krolowi (Echec au Roi) d’après Zweig – film TV – 1973

• Robotnicy ’71 : nic o nas bez nas (Ouvriers 71 : rien sur nous sans nous) 1972 – 46′ – 16 mm, N&B
Image : Witold Stok, Stanislaw Mroziuk, Jacek Petrycki

• Refren (Le Refrain) 1972 – 10’19 – N&B
Image : Wiltold Stok

• Murarz (Le Maçon) 1973 – 17’39
Image : Witold Stok

• Przejscie podziemne (Le Passage souterrain) 1974- 28′ – N&B
Image : Slawomir Idziak

• Przeswietlenie (La Radiographie) 1974 – 13′
Image : Jacek Petrycki

[ Nie wychylac sie! (Ne pas se pencher à la fenêtre !) ] film TV tourné, non diffusé ? – 1974

[ Le joueur de loto (non écrit, non tourné) ]- années 1970

• Pierwsza milosc (Premier amour / dit aussi L’enfant) 1974 – 2 versions : 30 et 52′, coul.
Image : Jacek Petrycki

— Ewunia Ewa (Ewa) – film ébauché, à partir de 1974 – suite de Premier Amour (repris et achevé par Krzysztof Wierzbicki)

• Zyciorys (Curriculum vitae) 1975 – 45′ – N&B
Image : Jacek Petrycki, Tadeusz Rusinek

• Personel (Le Personnel) 1975 – 1h12′ – 16 mm coul. – film TV
Image : Witold Stok

(((Entretiens avec Gomulka, Cyrankiewicz ou Moczar_ projet non tourné – vers 1975

• Legenda (dit aussi En Pays de Zeromski) – film inachevé – vers 1976)

• Kartoteka (Le Fichier / Le Dossier) d’après Rozewicz – film TV – 1976

• Dwoje na Hustawce (Deux sur une Balançoire) d’après Gibson – film TV – 1976

• Szpital (L’hôpital) 1976 – 21’04 – N&B
Image : Jacek Petrycki

• Blizna (La Cicatrice) 1976 – 1h44′
Image : Slawomir Idziak

• Spokoj (Le calme) 1976 [sortie 1980] – 44′ – 16 mm coul. – film TV
Image : Jacek Petrycki

• Klaps (Le Clap) 1976 [film rare, court à partir des bouts d’essais de la Cicatrice]

• Nie wiem (Je ne sais pas) 1977 – 46′ – N&B
Image : Jacek Petrycki

• Z punktu widzenia nocnego porteirera (Du point de vue du Gardien de nuit) 1977 – 17′
Image : Witold Stok

• Siedem kobiet w róznym wieku (Sept femmes d’âge différent) – 1978 – 16′- N&B

Kieslowski, les années 80 :
« une nouvelle fiction »

• Amator (L’Amateur) 1979 – 1h52
Image : Jacek Petrycki

• Dworzec (La Gare) 1980 – 13′- N&B
Image : Witold Stok

• Gadajàce Glowy (Les Têtes parlantes) 1980 – 15′ – N&B
Image : Jacek Petrycki, Piotr Kwiatkowski

• Przypadek (Le Hasard) 1981 – 2h02′
Image : Krzysztof Pakulski

• Krotki dzien pracy (Une Courte journée de travail) 1981 – 90′
Image : Krzysztof Pakulski

[ Graffitis, projet non tourné ] – vers 1982

• Bez Konca (Sans fin) 1984 – 1h47′
Image : Jacek Petrycki

• Siedem dni w tygodniu (La Semaine de sept jours)
[un épisode de la série City Life] 1988 – 18′
Image : Jacek Petrycki

• Dekalog (Le Décalogue) 1988-1989 – (53′ +57′ +56′ +55′ +57′ +58′ +55′ +55′ +58′ +57′) film TV -35 mm coul.
Image : 1) Wieslaw Zdort – 2) Edward Klosinski – 3) Piotr Sobocinski – 4) Krzysztof Pakulski – 5) Slawomir Idziak – 6) Witold Adamek – 7) Dariusz Kuc – 8) Andrzej Jaroszewicz – 9) Piotr Sobocinski – 10) Jacek Blawut
> Dekalog 1
> Dekalog 2
> Dekalog 3
> Dekalog 4
> Dekalog 5
> Dekalog 6
> Dekalog 7
> Dekalog 8
> Dekalog 9
> Dekalog 10

• Krotki film o zabijaniu (Tu ne tueras point) 1988 – 1h25′
Image : Slawomir Idziak

• Krotki film o milosci (Brève histoire d’amour) 1988 – 1h27′
Image : Witold Adamek

Kieslowski, les années 90 : « un cinéma européen »

• La double vie de Véronique (Podwójne Zycie Weroniki) 1991 – 1h32′
Image : Slawomir Idziak

• Trois couleurs Bleu (Trzy kolory Niebieski) 1993 – 1h40′
Image : Slawomir Idziak

• Trois couleurs Blanc (Trzy kolory Bialy) 1993 – 1h40′
Image : Edward Klosinski

• Trois couleurs Rouge (Trzy kolory Czerwony) 1994 – 1h40′
Image : Piotr Sobocinski

[ Paradis, Enfer, Purgatoire ] (Raj-Pieklo-Czysciec – Heaven-Hell-Purgatory) – vers 1994 – trilogie écrite, non tournée par Kieslowski, scénario repris par K. Piesiewicz et tourné par Tom Tykwer (Heaven, 2002) et Danis Tanovic (L’Enfer) 2005.

Quelques documentaires sur Kieslowski :

• Dialogue-Kieslowski, de Ruben Korenfeld, 1991.
Filmé pendant le tournage de La Double vie de Véronique, (la Sept/Arte avec le soutien de la Procirep).

• Leçon de cinéma de Dominique Rabourdin, 1994, 26′. Kieslowski argumente (a posteriori) son travail sur la Trilogie (Arte/La sept-cinéma).

• I’m so-so, de Krzysztof Wierzbicki, 1995, 56′. Par un ancien collaborateur. Une enquête, où Kieslowski se prête au jeu, y compris quelques incursions (raisonnables) dans le domaine métaphysique. (CTN/CNC/MK2).

• Masterclass, de Erik Lint, 1995. à Amsterdam, des élèves présentent au metteur en scène une adaptation de Bergman. (prod. FELIX/Ed. « à voir » )

Et aussi :

Kieślowski par Kieślowski, de Dominique Rabourdin (1994), 52′

• Dialog autour de Dekalog, de Dominique Rabourdin (1994), 26′

• Krzysztof Kieslowski, trois couleurs, de Gruz Koryncka, 42′

• Kieslowski – september 80, de Claude Ventura et Christophe Urbanowicz

• Kieslowski rencontre Wim Wenders (Kieslowski spotyka Wendersa), de Natalia Gruz Koryncka (1994), 30′

• Entretien avec Kieslowski, de Lothar Kompatzku et Adrea Voigt (1995)

• Kieslowski et son «Amateur» (Kieslowski i jego «Amator») de Krzysztof Wierzbicki (1999), 25′.

• Kieslowski, de Lothar Kompatzku et Adrea Voigt (2006)

• Still alive (Stille alive-film o Krzysztofie Kieslowskim), un portrait récent sur Krzysztof Kieslowski de Maria Zmarz-Koczanowicz, (2006)

etc.
Kieslowski également crédité :

• assistant réalisateur sur :
Ab urbe condita (1965) de Jan Lomnicki
Egzamin z Kamera (Exam with a camera] – 1968

• Co-scénariste de :
&endash; Le grand animal (Duze zwierze) (2000) de Jerzy Stuhr
Kieslowski, acteur dans :

&endash; Le Visage (Twarz) de Piotr Studzinski, (1966), 7′

&endash; Un homme dans la rue (Niebieskie jak Morze Czarne) (1973) de Jerzy Ziarnik
etc.

Kieslowski, monteur de son film Le bureau (1966).

Le bon plan DVD : l’imposant coffret publié par mk2
(presque définitif…)
COFFRET 1 : La Cicatrice (1976), L’Amateur (1979), Le Hasard (1981), Sans fin (1984), Tu ne tueras point (1988), Brève histoire d’Amour (1988), La Double vie de Véronique (1991), et de nombreux bonus.

COFFRET 2 : Trois couleurs – Bleu (1993), Trois couleurs – Blanc (1993), Trois couleurs – Rouge (1993), I’m so-so (documentaire de K. Wierbiki sur K. Kieslowski tourné en 1995), les 3 CD des bandes originales des Trois couleurs, et de nombreux bonus.