Hommage à Kieślowski, Sokołowsko (2016)

La sixième édition de l’Hommage à Kieślowski était consacrée à Trois couleurs : Rouge. Krzysztof Piesiewicz et de nombreux invités étaient rassemblés, comme chaque année, à Sokołowsko, au sud de la Pologne. Sur place, pendant trois jours : de nombreux collaborateurs et amis, des projections jusqu’à la nuit, et des rencontres…


Piotr Jaxa et Maria Kieślowska (gauche) ; Krzysztof Piesiewicz (droite) – © a.martin

De gauche à droite : Mikołaj Jazdon et Andreas Voigt (tous deux auteurs de documentaire sur K. Kieślowski) et Ewa Wycichowska (l’une des 7 Femmes d’âges différents et chorégraphe) – © a.martin

Pour sa part, Alain Martin y commentait Sladem Czerwonego (Sur les traces de Rouge), une présentation visuelle qui pointait l’importance du choix des lieux de tournage et de l’utilisation de la communication et des croisements dans Trois couleurs : Rouge (mais aussi dans d’autres fictions de K. Kieślowski). Une heure d’explication, de photos et plans de tournage, comparés à l’aspect récent de la ville de Genève et aux photogrammes du film, en français et polonais :
• l’importance de la topographie et des volumes pour la cohérence du film, le travail de préparation, l’utilisation de la caméra sur grue ;
• le thème de la communication dans l’œuvre de Kieślowski et dans Rouge ;
• les croisements, de l’écriture du scénario à la scène finale de Rouge ;
Rouge, film-testament : Kieślowski déjà sait que c’est son dernier tournage…

Pascal Verdosci (assistant-réalisateur, Suisse) et Piotr Jaxa (photographe de plateau des Trois couleurs et chef opérateur de nombreux films de Kieślowski) étaient présents. L’événement se déroulait à Archiwum, le nouveau lieu attenant au Sanatorium, où avait lieu le soir même le vernissage de l’exposition de photos des Trois couleurs par Piotr Jaxa.

Présentation détaillée Sur les traces de Rouge, par Alain Martin
Hommage à Kieślowski sur le site InSitu