La Double vie de Véronique, au cœur du film de Kieślowski

La Double vie de Véronique, au cœur du film de Kieślowski, une enquête réalisée entre 2004 et 2006 auprès de la plupart des collaborateurs polonais et français de Kieślowski entraîne le lecteur au cœur de l’aventure de ce film charnière.

La Double vie de Véronique, un film-charnière

Voici l’aventure du tournage d’un film franco-polonais, un des plus connus de Kieslowski, nominé à Cannes en 1991. La Double vie de Véronique est une histoire de doubles et de coïncidences troublantes entre deux jeunes femmes, une Polonaise et une Française, deux musiciennes qui portent le même prénom, se ressemblent, ont la même passion pour la musique (le film s’appelait tout d’abord La Choriste). C’est aussi un titre-charnière dans la carrière de Krzysztof Kieślowski : le tournage et la production se sont déroulés en Pologne et en France, avec deux équipes, et le cinéaste passait pour la première fois en Europe de l’Ouest. Dans sa filmographie, La Double vie de Véronique suit le Décalogue (qui a fait connaître Kieślowski dans le monde entier) et précède Trois couleurs : Bleu-Blanc-Rouge, dernière œuvre de fiction avant la mort du cinéaste en 1996. Le livre rassemble une cinquantaine de témoignages inédits recueillis en France et en Pologne jusqu’en 2006, complétés d’informations pratiques, de courtes analyses sur les thèmes abordés. Il est illustré de photos originales, pour la plupart inédites, de photos de plateau, de documents et objets du film.

Le film oscille entre France et Pologne. Il montre par des signes ténus les destins liés de deux musiciennes (Weronika à Cracovie, Véronique à Clermont-Ferrand). Weronika meurt à cause de son art, Véronique arrète le piano et vit. Le parcours de Krzysztof Kieślowski a quelques parallèles curieuses :

  • il avait accepté de tourner un premier film à l’étranger, en France (La Double vie de Véronique, qui se nommait alors La Choriste).
  • Il enchaînerait sur un triple tournage (les Trois couleurs), avant de renoncer lui aussi (au tournage).
  • Malade du cœur, comme ses héroïnes, Kieślowski allait décéder prématurément, cinq ans après la sortie de La Double vie de Véronique à Cannes.
Le livre est paru en 2006 : 192 pages, noir et couleurs, ISBN 978-2-9522785-1-5, 15×21 cm.