Dekalog Trzy | Décalogue Trois

« Tu respecteras le jour du Seigneur »

Il devait s’agir d’un réveillon tranquille, passé en famille, entre la messe de minuit, les cadeaux aux enfants et le repas du soir. Mais Ewa, une ancienne maîtresse de Janusz, sonne à l’interphone de son immeuble. Seule, malheureuse, elle le manipule, parle de son mari disparu, inquiète. Janusz prétexte auprès de sa femme le vol de sa voiture, et il disparaît avec Ewa dans une course nocturne à travers Varsovie. Le passé resurgit.

Peut-être un des épisodes les plus désespérés sous des apparences lentes : « …voilà que réapparaît son ancienne maîtresse, seule et malheureuse. Pour Janusz, les apparences se brisent : il ment comme tous ceux qui ne sont pas heureux. Le destin de l’homme est de ne jamais pouvoir s’accomplir totalement. » (K. Kieślowski)
A noter : Janusz est chauffeur de taxi, comme la victime du Décalogue… 5. Janusz vivra. Mais comment ?
Vincent Amiel (à qui on doit plusieurs interviews et un livre sur Kieslowski paru en 1995 chez Payot & Rivages) retrouvait ici un parallèle avec « d’autres relations avec une jeune fille entrevue lors de la messe de minuit à Noël » : la Maud de Rohmer ! Il précisait plus loin : « il n’y a pas souvent d’issue chez Kieślowski, mais sa façon de poser les mêmes prémisses que Rohmer rend la conclusion plus désespérée encore, par comparaison. »

DEKALOG 3
Avec : Daniel Olbrychski, Maria Pakulnis…
Chef-opérateur : Piotr Sobociński (Trois couleurs : Rouge).

Dix clés pour mieux comprendre le Décalogue


Retrouvez tous les épisodes du Décalogue (et les versions longues)


Dans Kieślowski, encore plus loin, retrouvez des commentaires et témoignages (comédiens, chefs opérateurs, monteuse, assistants, etc.) sur chaque épisode, illustrés de photos des principaux lieux de tournages, d’une carte commentée de Varsovie, etc. Le scénario condensé est présenté comparé à la version filmée ainsi qu’aux deux versions long-métrage : Tu ne tueras point (Dekalog 5) et Brève histoire d’amour (Dekalog 6).