Dekalog Dwa | Décalogue Deux


« Tu ne commettras pas de parjure »

Dorota est enceinte. Ce pourrait-être un heureux événement, longtemps attendu. Sauf que le mari, à l’hôpital et peut-être condamné, n’est pas le père… Que dire, que faire ? Renoncer à l’enfant, à la vérité ? Un choix terrible qui balancerait sur les chances de vivre ou de mourir du conjoint ? Elle tente d’arracher au médecin qui suit son mari un pronostic vital, le plaçant devant un autre choix non moins poignant : doit-il lui dire les chances de survie de son patient, doit-il condamner la vie de l’enfant qu’elle porte ? Et si Andrzej vivait ?…

Claude-Marie Trémois écrivait pour la sortie française du Décalogue (dans Télérama) : « Dorota contre le vieux médecin, c’est l’affrontement de la mort contre la vie. Kieślowski multiplie les signes. Le vieux médecin soigne avec amour une plante moribonde. Dorota massacre une plante vigoureuse. […] elle pousse doucement un verre de thé sur la table… jusqu’à ce qu’il tombe : il n’y a pas de miracle. »

DEKALOG 2
Avec Krystyna Janda (Dorota) et Aleksander Bardini (Le médecin)…
Chef-opérateur : Edward Kłosiński (Trois couleurs : Blanc).

Dix clés pour mieux comprendre le Décalogue


Retrouvez tous les épisodes du Décalogue (et les versions longues)


Dans Kieślowski, encore plus loin, retrouvez des commentaires et témoignages (comédiens, chefs opérateurs, monteuse, assistants, etc.) sur chaque épisode, illustrés de photos des principaux lieux de tournages, d’une carte commentée de Varsovie, etc. Le scénario condensé est présenté comparé à la version filmée ainsi qu’aux deux versions long-métrage : Tu ne tueras point (Dekalog 5) et Brève histoire d’amour (Dekalog 6).