Cycle Kieślowski : Sans Fin [Bez końca]

Sans Fin, dernier film de ce cycle Kieślowski marque un nouveau tournant dans l’évolution du cinéaste. Car si nous sommes ici dans la Pologne de l’Etat de Guerre (déclaré le 13 décembre 1981), Krzysztof Kieślowski adopte pour de bon le langage de la fiction…

[ Photo : © TOR studio Filmowe]

Attention : la soirée du 13 décembre 2019 (projection-débat Bez końca | Sans Fin) est annulée suite aux difficultés de transports dans Paris. Merci pour votre fidélité aux autres séances…

Le récit est construit autour d’un personnage féminin complexe et fort : Ula. Veuve d’un avocat, désemparée, elle croit percevoir les signes étranges de la présence de son mari défunt. Un pas de plus vers le mystère, aussi. Avec un co-scénariste et un musicien qui accompagneront Kieślowski sur tous ces derniers films : Krzysztof Piesiewicz, un avocat rencontré peu avant sur la préparation d’un documentaire non finalisé sur les procès de ceux de Solidarność, et Zbigniew Preisner (Bleu, La Double vie de Véronique…).
Difficilement diffusé, Sans Fin fut rejeté à la fois par les autorités, l’Eglise et Solidarność. Kieślowski, qui en était très affecté, marqua une pause avant d’aborder la préparation du monument qui devait suivre : la série du Décalogue, qui inaugure notre 2e Cycle en 2020.

[am, 4/12/2019]
Le flyer de la soirée du 13 décembre 2019
[Merci à Marie-Thérèse Vido-Rzewuska pour la Société Historique et Littéraire Polonaise pour son accueil)
Plus dans les livres d’Alain Martin
Le Cycle Kieślowski 2019 à Paris
Le 2e Cycle Kieślowski en 2020 !