Cycle Kieślowski : La Double vie de Véronique

Reprise du Cycle Kieślowski 2020 en octobre 2020 avec l’histoire double de Weronika, la Cracovienne, et Véronique, la Clermontoise : deux jeunes femmes passionnées par la musique. Elles semblent avoir des souvenirs communs, souffrent de la même maladie de cœur. Un jour, elles se croisent…

[ Photogrammes : © MK2]

La Double vie de Véronique, marque le début de la carrière “à l’ouest” de l’Europe de K. Kieślowski. Il reprend ici son étude de l’âme humaine et des curiosités du destin personnel. Dans Le Hasard (1981), il avait déjà envisagé trois options possibles pour une vie ; dans Rouge (1994), il confrontera un peu plus tard les destins semblables de plusieurs personnages. Mais dans La Double vie de Véronique, présentée à Cannes en 1991 (Prix du Jury œcuménique, Prix FIPRESCI, Prix d’interprétation féminine pour Irène Jacob), nous observons les vies parallèles de deux jeunes musiciennes : jusqu’à quel point leur destin est-il lié ? D’ailleurs, y a-t-il une ou deux Véronique ?
Le film trame une foule de mystères, entretenus par l’image parfois dorée, parfois verdâtre de Sławomir Idziak (Tu ne Tueras point, Bleu) et la musique entêtante de Zbigniew Preisner. Mais comme toujours avec le réalisateur, beaucoup de questions, peu de réponses. Au spectateur de creuser sa vérité, d’être touché par les personnages, intuitivement, sans forcément savoir pourquoi. Un film souvent qualifié de culte, disparu de la circulation pendant de nombreuses années, ressorti par MK2 en 2006.
C’est le premier film produit et réalisé entre Pologne et France, un trait d’union tourné peu après la chute du Mur de Berlin. Comme dans le Décalogue, il nous montre les ressorts, les conséquences de nos actes : nous sommes terriblement responsables, pour nous, et pour les autres.


3 éditions DVD : France (MK2), USA (Criterion), Pologne (Best Film) – DR
La Double vie de Véronique | Podwójne Zycie Weroniki [1991 | 92’ – 35 mm. coul.]
Scénario : K. Kieślowski et K. Piesiewicz
Image : Sławomir Idziak
Montage : Jacques Witta
Avec : Irène Jacob, Philippe Volter, Jerzy Gudejko, Claude Duneton, Aleksander Bardini, etc.
Prod.: Sidéral Production (FR), TOR (PL)…
Cycle Kieślowski 2020-2021
[am, 03/07/2020]
Plus dans les livres d’Alain Martin
Le Cycle Kieślowski 2019 à Paris